Actualités

Etude

Les investisseurs français sont très prudents face au risque dans leurs portefeuilles obligataires

30 mai 2018 - fundsmagazine.fr

Dans le cadre d’une nouvelle étude commandée par Franklin Templeton Investments, plus de 300 investisseurs professionnels en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne ont été interrogés sur leurs attitudes à l’égard des obligations européennes. Il s’est avéré que la hausse des taux d’intérêt et le risque lié à la duration inquiétaient davantage les investisseurs français que les autres. En effet, 89 % des investisseurs dans l’Hexagone ont déclaré que la hausse des taux d’intérêt était leur principale inquiétude, alors que 75 % se disaient préoccupés par le risque lié à la duration. David Zahn, responsable taux Europe chez Franklin Templeton Investments relève toutefois une contradiction : «Bien que les investisseurs français soient manifestement les plus inquiets face à la hausse des taux d’intérêt et du risque lié à la duration sur les marchés étudiés, ce sont également ceux qui enregistrent la duration moyenne la plus élevée dans leurs portefeuilles. Les préoccupations de ces investisseurs et les mesures qu’ils prennent ou non dans leurs portefeuilles sont selon nous véritablement contradictoires.»
L’enquête a également révélé que les investisseurs français s’inquiètent d’une bulle spéculative dans les obligations européennes, 81 % d’entre eux la classant en tête de leurs préoccupations, contre une moyenne de 68 % dans l’ensemble des pays étudiés. C’est ce qui explique sans doute pourquoi ils s’intéressent moins que les autres à la sous-catégorie des actifs à haut rendement et à risque plus élevé.