Actualités

Funds

Les nouveautés du mois

27 mars 2018 - fundsmagazine.fr

Actions

Schroders lance un fonds de conviction sur les actions émergentes : Schroder ISF Emerging Markets Equity Alpha. Ce fonds a pour objectif de fournir une exposition aux marchés émergents à forte croissance, à travers une stratégie concentrée sur 40 à 60 valeurs illustrant les plus fortes convictions de l’équipe de gestion, sur l’ensemble des marchés émergents. Le processus de sélection repose sur une approche «bottom-up». Le fonds est géré par Robert Davy et Waj Hashmi, qui ont respectivement trente ans et vingt ans d’expérience dans les marchés actions émergentes. Ils s’appuient sur une équipe de 45 professionnels de l’investissement, répartis dans les antennes locales de Schroders à Londres, en Asie, en Amérique latine et au Moyen-Orient.

Aberdeen Standard Investments a lancé le Smart Beta Low Volatility Global Equity Growth Fund sur la plateforme Aberdeen Global (AG) au Luxembourg.
Il s’agit d’un fonds d’actions mondiales sélectionnées grâce à une stratégie multifactorielle diversifiée. Il propose une exposition diversifiée à cinq «primes factorielles» : valeur, qualité, momentum, faible volatilité et taille réduite. Son objectif d’investissement est axé sur la croissance et les revenus et vise également à fournir aux investisseurs une volatilité largement inférieure à celle des marchés d’actions mondiaux sur un cycle de marché complet.

A travers le lancement de deux stratégies bas-carbone sur les obligations internationales, HSBC GIF Global Lower Carbon Equity sur les actions internationales et HSBC GIF Global Lower Carbon bond, HSBC offre à l’investisseur la possibilité de participer indirectement à la lutte contre le réchauffement climatique. Le portefeuille HSBC GIF Global Lower Carbon Equity répond à deux objectifs principaux : une recherche de réduction de l’intensité carbone et de performances des actions. Le processus d’investissement identifie et classe les actions les plus attrayantes de l’univers d’investissement du fonds. Pour réduire l’exposition aux activités intenses en carbone, l’empreinte carbone de toutes les actions du portefeuille est évaluée. Un portefeuille qui vise à maximiser son exposition aux actions attrayantes et réduit son empreinte carbone est ensuite constitué. Pour évaluer l’empreinte carbone et l’impact environnemental des sociétés, la société de gestion se base sur une expertise, des recherches et informations en matière de carbone fournies par un fournisseur de données financières bien établi. Deuxième objectif : un large univers d’investissement. Le compartiment investit dans les marchés développés internationaux sur un éventail complet de capitalisations boursières (de la petite à la grande valeur).


Obligations

Le second fonds bas-carbone, HSBC GIF Global Lower Carbon Bond, investit dans un portefeuille d’obligations de sociétés et cherche à afficher une empreinte carbone plus faible que son indice de référence (Bloomberg Barclays Global Aggregate Corporate Diversified Hedged USD) grâce à une prise en compte de l’impact de chaque émetteur et de son secteur d’activité sur les émissions globales de gaz à effet de serre. Le fonds investit au moins 90 % de ses actifs dans des obligations investment grade et non-investment grade émises par des entreprises soucieuses de leur empreinte carbone et ou des «obligations vertes». Le fonds investira aussi bien dans les marchés développés, comme les pays de l’OCDE, que dans les marchés émergents.

L’UBP enrichit sa gamme de solutions d’investissement dans les marchés obligataires émergents avec le lancement d’un nouveau fonds : UBAM - EM Sustainable High Grade Corporate Bond. Ce nouveau fonds a l’avantage de combiner le savoir-faire ainsi que l’analyse crédit et ESG interne avec l’expertise de la société MSCI ESG Research LLC. Cette dernière fournira ainsi à l’UBP une approche de filtrage («screening») à la fois quantitatif et qualitatif, et l’aidera à investir dans des émetteurs de dette d’entreprise («corporate») émergents «investment grade» dotés d’une notation ESG élevée.
En plus d’identifier les émetteurs qui surperforment leurs pairs en matière de considérations ESG, le processus de screening du fonds permet d’exclure les sociétés issues de certains secteurs ayant un impact négatif sur le plan de l’investissement durable. Le portefeuille se compose d’une cinquantaine d’émetteurs provenant d’une vingtaine de pays.

Rothschild Asset Management lance R Target 2024 High Yield, un nouveau fonds obligataire crédit à échéance 2024. L’échéance 2024 permet de bénéficier d’un riche vivier d’obligations et d’assurer la diversification du portefeuille. Les titres sont sélectionnés dans l’optique de les conserver jusqu’à maturité. Cette stratégie permet de définir un rendement théorique moyen jusqu’à l’échéance du fonds. Le maintien des positions en portefeuille jusqu’à leur maturité a pour objectif de limiter l’impact des variations de marchés, telles que les mouvements de taux d’intérêt et les fluctuations de primes de risque.

Groupama Asset Management enrichit son offre «unconstrained» (non contrainte) avec le fonds G Fund Euro High Yield Bonds. Le fonds est investi essentiellement en titres corporate de qualité high yield et libellés en euro. L’équipe en charge du portefeuille déploie une gestion «active» fondée sur une approche non contrainte en matière de bond picking, permettant de capter un champ élargi d’opportunités d’investissement et d’exprimer ses convictions de long terme. Si l’univers d’investissement obligataire inclut tout type de subordination, la pondération des obligations financières peut représenter de 0 à 25 % de l’exposition du portefeuille, contre 0 à 20 % concernant les obligations investment grade BBB et non notées. L’équipe de gestion met en œuvre une approche «bottom-up» s’appuyant sur trois poches obligataires thématiques : une stratégie de cœur de portefeuille, centrée sur la sélection d’émetteurs en désendettement ou en retournement, affichant une bonne visibilité à un an, une stratégie de portage et une stratégie dite «tactique». De plus, une gestion en overlay dérivé, permettant une couverture des positions, ainsi qu’une gestion active du bêta du portefeuille sont mises en œuvre.

Performance absolue

SYZ AM renforce son offre de solutions quantitatives avec le lancement du fonds Oyster Equity Premia Global. Cette nouvelle offre s’appuie sur le succès du fonds Oyster Market Neutral Europe et vise elle aussi à surperformer tout en s’efforçant de maintenir un bêta actions proche de zéro au fil du temps. Afin de favoriser la croissance initiale des actifs et de récompenser les premiers investisseurs, une réduction de 50 % des frais de gestion sera offerte pendant un an. Fondée sur une allocation active et dynamique à un univers prédéfini de primes de risque, la stratégie développée en interne est conçue pour surperformer de façon régulière sur les différents cycles de marché. Son approche systématique, qui place la gestion du risque au cœur du processus d’investissement, permet le recours extensif à l’analyse de données utilisée à la fois pour générer des performances et gérer le risque.

BNP Paribas Asset Management propose à la commercialisation le fonds Parvest Global Equity Absolute Return Strategy. Parvest GEARS est une stratégie actions à rendement absolu dont l’objectif est de réaliser une performance positive quel que soit le cycle de marché, à partir d’une sélection de valeurs susceptibles de générer de la performance. Sa liquidité est quotidienne. La stratégie déployée dans le fonds offre une exposition aux marchés haussiers et vise également à dégager une performance positive en cas de correction des marchés. La philosophie de gestion s’appuie sur une approche «bottom-up» de la sélection des valeurs, fondée sur une analyse fondamentale rigoureuse qui permet d’identifier les sociétés dotées d’une viabilité financière solide et d’une valorisation raisonnable. Les entreprises sélectionnées bénéficient d’un rendement sur fonds propres élevé et devraient surperformer le marché à long terme. La stratégie adopte également des positions de vente à découvert sur les sociétés présentant des caractéristiques inverses.

Trackers

Deutsche AM a élargi sa gamme d’ETF obligataires avec la mise sur le marché d’un nouveau fonds : db x-trackers USD High Yield Corporate Bond Ucits ETF (DR). L’ETF, dont la cotation est assurée à la Bourse de Londres depuis ce matin et à la Deutsche Börse depuis le 9 février 2018, réplique l’indice Bloomberg Barclays High Yield Very Liquid Bond Index. L’indice de référence se compose d’environ 640 obligations de catégorie spéculative. L’ETF affiche des frais de gestion totaux de 0,35 % par an et passe par un système de réplication physique directe.

Ossiam, la société de gestion spécialiste du smart beta affiliée à Natixis Investment Managers, a listé l’ETF Ossiam Solactive Moody’s Analytics IG EUR Select Credit ETF sur Euronext Paris. Ce nouvel ETF obligataire smart beta réplique l’indice Solactive Moody’s Analytics IG EUR Select Credit. Cet indice se démarque des indices crédits traditionnels en cherchant à accroître le rendement d’une sélection liquide et diversifiée d’obligations d’entreprises libellées en euro et de notation investment grade, tout en limitant l’exposition au risque de crédit.

J.P. Morgan Asset Management lance trois ETF obligataires en Europe, cotés sur le London Stock Exchange et la Borsa Italiana. L’ETF JPMorgan USD Ultra-Short Income Ucits (JPST), géré par l’équipe J.P. Morgan Global Liquidity Managed Reserves, a pour objectif d’offrir une exposition diversifiée aux obligations de très courte maturité et aux instruments de dette dans l’univers des obligations d’entreprises et d’Etat notées investment grade.
L’ETF JPMorgan USD Emerging Markets Sovereign Bond (JPMB) a pour objectif de suivre les performances de l’indice obligataire JPMorgan Emerging Market Risk-Aware Bond, nouvellement créé par l’équipe Quantitative Beta Strategies (QBS) et publié par la banque d’investissement de J.P. Morgan. Dérivé de l’indice vedette JPMorgan EMBI Global Diversified, JPMB offre une exposition à la dette souveraine émergente libellée en dollar US.
L’ETF JPMorgan BetaBuilders Eur Govt Bond 1-3 yr Ucits (JE13) vise à suivre l’indice JPMorgan EMU Government Bond 1-3 Year et aura un TER pouvant aller jusqu’à 10 points de base. La gamme beta builder de J.P. Morgan Asset Management offre une exposition précise à des secteurs stratégiques et spécifiques du marché.

Deutsche Asset Management étend sa gamme Xtrackers avec un ETF sur obligations d’entreprises «yield plus». L’ETF Xtrackers USD iBoxx Corporate Bond Yield Plus Ucits offre une exposition aux obligations d’entreprises libellées en dollar affichant les rendements les plus élevés au sein de la catégorie «investment grade». L’ETF se concentre en particulier sur le tiers le plus rémunérateur des obligations au sein de l’indice Markit iBoxx USD Corporate. L’indice sous-jacent de l’ETF peut également inclure des obligations «fallen angels», ces obligations «investment grade» au moment de leur inclusion qui ont été rétrogradées depuis, mais qui peuvent rester dans l’indice tant que leur notation, fournie par IHS Markit, n’est pas inférieure à BB-. L’indice «yield plus» qui en résulte est composé d’environ 1 400 obligations et offre actuellement un rendement supplémentaire de 0,47 % par rapport à l’indice global des obligations d’entreprises «investment grade», avec une duration similaire et une notation moyenne BBB+3.