Actualités

Actions

Les petites valeurs encore trop fortement délaissées

06 mai 2016 - optionfinance.fr

Face à la volatilité des marchés, les investisseurs se montreraient-ils trop prudents vis-à-vis des petites valeurs ? Selon une enquête publiée par AXA IM et réalisée auprès de 150 acheteurs de fonds à l’international, les investisseurs les délaisseraient à l’heure actuelle et seraient donc susceptibles de passer à côté des opportunités de cette classe d’actif sur le long terme. Les investisseurs interrogés ne consacrent en effet que 6 à 10 % de leur allocation aux petites capitalisations, alors que leur poids atteint environ 15 % de l’univers actions à l’échelle mondiale. Cette sous-pondération s’expliquerait par la volatilité de cette classe d’actifs et par la difficulté à trouver le bon gérant pour respectivement 46 % et 40 % des sondés.

D’après les résultats de cette enquête, les investisseurs auraient également encore de nombreux a priori négatifs sur cette classe d’actifs, notamment sur son niveau de valorisation ou sa couverture par les analystes. Or, selon le gestionnaire, les investisseurs ne devraient pas oublier le potentiel de croissance structurelle des petites capitalisations. Même si elles peuvent être plus volatiles et risquées que les grandes valeurs, elles présentent en contrepartie des attraits en termes de performance, de diversification et d’exposition à des secteurs de niche innovants.