Actualités

Stratégie de placement

Les réserves de banques centrales s’ouvrent aux actions pour trouver du rendement

19 juillet 2018 - optionfinance.fr

Tout comme les investisseurs institutionnels traditionnels, les banques centrales sont soumises à un impératif de diversification dans le placement de leurs réserves. C’est ce que met en relief l’étude récente d’Invesco sur la gestion des actifs des investisseurs souverains et qui creuse en particulier les pratiques de la sous-catégorie des banques centrales. Invesco a ainsi interrogé 62 gestionnaires des réserves de banques centrales à travers le monde sur leurs stratégies de placement : 94 % d’entre eux estiment que les faibles rendements sur les obligations souveraines – le cœur de leur gestion – les poussent à davantage de diversification. Ainsi, même si elles ne représentent qu’une faible part de leurs 11 000 milliards de dollars sous gestion, les actions ont contribué à hauteur de 90 % à la génération de la performance en 2017. Cette diversification était jusqu’à présent opérée uniquement sur la partie de leurs réserves non essentielles à l’exécution de leur politique monétaire et pouvant être moins liquides. Mais l’étude d’Invesco note qu’en 2018, plus de la moitié des banques centrales des pays développés la généralisent à l’ensemble de leur portefeuille et développent leur expertise interne sur ces nouvelles classes d’actifs en conséquence.