Actualités

Création

Letus Private Office, un nouveau family office ambitieux

02 janvier 2017 - Funds Magazine

Un nouveau family office a vu le jour début décembre. Fondé par deux anciens banquiers privés, Sébastien Verdeaux et Anice Chlagou, Letus Private Office accueille également à son capital deux patrons de sociétés, Thierry Gillier (Zadig & Voltaire) et Romain Niccoli (Critéo). Partant du constat qu’il est de plus en plus difficile d’offrir aux clients des banques privées des services sur mesure, les deux fondateurs ont créé ce family office pour accompagner une nouvelle génération d’entrepreneurs. Ces clients devront disposer d’un patrimoine minimum de 30 millions d’euros (valeur de l’entreprise comprise) et d’au moins 5 millions d’euros d’actifs financiers à superviser.

«Suivant les recommandations de l’Association française des family offices, nous avons opté pour une rémunération sous forme d’honoraires. Nous ne recevons pas de commissions provenant des banques privées avec lesquelles nous avons noué des partenariats. Nous percevons des commissions en tant que courtier et, de façon transparente, dans le cadre de fonds immobiliers ou de private equity proposés à nos clients, expliquent les deux cofondateurs de Letus Private Office. Par ailleurs, grâce à notre partenariat avec Tikehau Capital, nous avons la capacité de proposer à nos clients des produits innovants.» Enfin, le family office développe une application mobile propriétaire qui consolidera les actifs financiers et non financiers de clients, leur permettant ainsi d’avoir une vue globale de leur patrimoine. «Par la suite, nous envisageons de commercialiser cet outil performant et inédit auprès d’autres family offices.» Letus Private Office, qui démarre avec «quelques centaines» de millions d’euros d’actifs sous gestion, vise le milliard d’euros à un horizon de trois ans.