Actualités

Etude

L’industrie européenne des actifs alternatifs pèse près de 1 500 milliards d’euros

29 juin 2018 - fundsmagazine.fr

Amundi et Preqin ont dévoilé les résultats de la plus importante étude de marché réalisée sur les actifs alternatifs en Europe. En s’appuyant sur des données collectées par Preqin depuis 2003 auprès des grands acteurs du marché, le rapport offre une analyse complète de la deuxième plus importante région au monde dans le secteur des actifs alternatifs, après les Etats-Unis : l’Europe. Riche et évolutif, l’écosystème européen des actifs alternatifs est composé de plus de 5 700 sociétés de gestion et de 2 800 investisseurs institutionnels. Le total des encours gérés a atteint le chiffre historique de 1 480 milliards d’euros en septembre 2017. Cette progression est soutenue par d’importants flux de capitaux, qui ont représenté 184 milliards d’euros d’actifs en 2017 (flux des fonds européens de capital privé, qui incluent le capital-investissement, la dette privée, l’immobilier et les actifs réels). Ces levées de fonds ont été facilitées par les solides performances sur le long terme des actifs réels, par comparaison aux autres classes d’actifs, plus traditionnelles. Les hedge funds européens ont généré des performances annualisées moyennes de 6,33 % au cours des cinq années précédant mars 2018, soit bien au-delà du 1,94 % de l’indice FTSE 1002 sur la même période. Les fonds de capital privé de la région ont quant à eux réalisé une performance moyenne de 14,7 % sur les cinq années précédant septembre 2017, un taux supérieur à celui enregistré dans les fonds d’Amérique du Nord (13,1 %) et d’Asie (12,5 %).