Actualités

Affaire Madoff

Meeschaert créé une association de victimes

26 juin 2015 - optionfinance.fr

Près de sept ans après la découverte de l’affaire Madoff, les victimes européennes de cette escroquerie peuvent désormais compter sur une association pour défendre leurs intérêts. Le groupe Meeschaert vient en effet de constituer l’association des victimes de Luxalpha-Madoff. Cette dernière réunit d’ores et déjà le groupe financier, lésé à hauteur de 9 millions d’euros dans cette affaire, puisqu’il avait indemnisé tous ses clients qui avaient investi dans Madoff à travers la sicav luxembourgeoise Luxalpha, ainsi qu’une dizaine de personnes physiques et de petits institutionnels, soit une créance totale de 55 millions d’euros. «Après avoir intenté sans succès de nombreux recours, nous avons décidé d’unir nos forces pour faire valoir nos droits, explique Cédric Meeschaert, président du groupe éponyme. Nous avons en effet de notre côté assigné au Luxembourg les différentes parties prenantes tandis que certains de nos membres ont mené des actions au pénal sans pour autant que ces procédures aboutissent.»

A l’heure actuelle, aucune victime européenne n’a été indemnisée par la justice dans cette affaire en Europe alors qu’aux Etats-Unis, le trustee Irving Picard a déjà récupéré 11 milliards de dollars et reversé 7 milliards à une partie des investisseurs lésés. «Pour le moment, les victimes de Madoff en Europe à travers la sicav Luxalpha ne peuvent pas bénéficier des remboursements effectués par le liquidateur américain, précise Cédric Meeschaert. Mais nous comptons faire évoluer ce point en engageant rapidement des discussions avec les liquidateurs luxembourgeois et américain.»