Actualités

TRADING À HAUTE FRÉQUENCE

Un apporteur de liquidité, sauf en période de stress

27 janvier 2017 - optionfinance.fr

Alors que les traders à haute fréquence sont souvent décriés, l’AMF vient d’étudier leur activité en France. L’Autorité a plus spécifiquement analysé le comportement de ces acteurs qui transmettent en quelques microsecondes des ordres d’achat et de vente sur les marchés grâce à des algorithmes, à travers leurs échanges sur les valeurs du CAC 40 sur Euronext Paris entre novembre 2015 et juillet 2016. Si les acteurs étudiés constituent un soutien important à la liquidité des marchés en temps ordinaire, ils le sont moins en période de stress. Dans ce contexte, les traders à haute fréquence consomment en moyenne plus de liquidité qu’ils n’en apportent. Ce cas de figure est d’autant plus vrai durant les périodes de volatilité élevée. Etant alors très présents sur les marchés, les traders à haute fréquence captent ainsi une grande partie des échanges, et augmentent de fait leur consommation de liquidité.