Actualités

ETF

Un outil favorisant les liquidités ?

optionfinance.fr - 04 septembre 2015

Alors que de nombreux investisseurs s’inquiètent actuellement de la faiblesse de la liquidité sur les marchés obligataires, les fournisseurs d’ETF estiment que leurs produits peuvent y apporter une solution. Les ETF obligataires ne représentent aujourd’hui que 16 % du total du marché des fonds indiciels cotés, mais ils rassemblent à eux seuls 29 % de la collecte nette à fin juillet. A cette date, ils ont, en effet, attiré 53 milliards de dollars de capitaux depuis le début de l’année dans le monde, dont 20 milliards de dollars en Europe. Leurs encours ne pèsent certes que 0,4 % du marché obligataire mondial, néanmoins ils pourraient atteindre 2 % d’ici une décennie, selon les anticipations de BlackRock. 

D’après le gestionnaire, les ETF obligataires peuvent, dans certaines configurations, favoriser une plus grande liquidité sur les marchés. «Lors de forts mouvements de volatilité comme celui que nous avons connu le 24 août dernier, certains de nos ETF sur le high yield ont été davantage échangés que leurs sous-jacents, explique Benoit Sorel, directeur institutionnels France chez iShares. Cette situation s’explique grâce à l’échange de parts de fonds entre vendeur et acheteur qui permet d’éviter d’effectuer des transactions sur le sous-jacent.» Si cette caractéristique des ETF peut à certains moments compenser la faible liquidité du marché, elle ne serait qu’artificielle. En cas de crise majeure sur les marchés, ces produits ne seraient plus efficaces pour apporter de la liquidité et pourraient même être un accélérateur de correction des marchés.