Actualités

Performances

Une année 2016 médiocre pour la gestion active

05 mai 2017 - optionfinance.fr

L’année 2016 a été particulièrement difficile pour les gérants actifs. D’après une étude de Lyxor portant sur l’analyse de la performance de 3 871 fonds actifs domiciliés en Europe par rapport à leurs benchmarks sur une période de dix ans, seulement 28 % des gérants ont réussi à battre leur indice de référence l’an passé. Ce score est même en forte baisse par rapport à 2015 où 47 % des gérants étaient dans ce cas.

Cette sous-performance de la gestion active, quelle que soit la classe d’actifs ou la zone géographique étudiée, est encore plus notable sur longue période. Sur dix ans à fin 2016, seulement 19 % des gérants parviennent à battre leur benchmark. Cette moyenne cache néanmoins d’importantes disparités car 11 % des fonds obligataires parviennent à battre leur indice de référence en dix ans, contre 23 % des gérants actions.

Cette performance relativement médiocre peut s’expliquer par plusieurs paramètres mais, l’an passé, elle résulte surtout, d’après Lyxor, d’un contexte de marché dépourvu de tendances marquées et d’une forte rotation des facteurs de risques. Après avoir été délaissé, le facteur «value» a finalement été particulièrement porteur pour les gérants actions, contrairement aux facteurs «low beta», «qualité» et «momentum». Le gestionnaire préconise donc d’utiliser une allocation d’actifs reposant sur une analyse factorielle pour mieux s’exposer aux marchés.