Actualités

Actions

Une désaffection trop marquée envers les marchés émergents

Optionfinance.fr - 24 septembre 2015

En moins de trois ans, les fonds actions visant les marchés émergents ont perdu plus de 100 milliards de dollars de capitaux. Une tendance qui s’explique notamment par une année 2015 déjà record en termes de décollecte puisqu’elle dépasse 55 milliards de dollars. Cette désaffection des investisseurs pour les actions de cette zone géographique devrait se poursuivre dans les prochains mois. Ces marchés, qui ont perdu près de 13 % sur les huit premiers mois de l’année d’après l’indice MSCI Emergings Markets, pourraient en effet encore souffrir si la Fed décide de remonter ses taux avant la fin de l’année. Ainsi les investisseurs, en particulier européens, n’ont jamais été aussi sous-pondérés sur les actions émergentes. Cette classe d’actifs figure désormais parmi leur plus faible position historique au sein de leur portefeuille aux côtés des secteurs de l’énergie et des matières premières.

«Nous pensons que le pessimisme envers les marchés émergents est excessif, remarque Bruno Vanier, président de Gemway Assets. Certes certains Emergents, comme le Brésil, la Russie ou encore la Malaisie, souffrent de la baisse des prix des matières premières, mais en contrepartie la grande majorité des pays de cette zone profitent aujourd’hui de la faiblesse du cours du pétrole. Par ailleurs, nous pensons que les craintes sur la croissance chinoise sont infondées et ils restent de nombreuses opportunités à saisir sur les places boursières émergentes notamment asiatiques.» Le gérant surpondère d’ailleurs dans son portefeuille les valeurs chinoises et indiennes, en particulier celles issues du e-commerce pour les premières et du secteur automobile pour les secondes.