Actualités

Allocation

Une diversification des portefeuilles pas toujours efficace

04 avril 2014 - optionfinance.fr

Si la crise a conduit les investisseurs institutionnels à diversifier plus largement leurs placements, cette stratégie ne serait pas toujours efficace d’après une étude menée par l’Edhec Risk Institute avec le soutien de Caceis. Après avoir étudié les portefeuilles de 1 000 grands fonds de pension américains sur plusieurs périodes (au 30 septembre 2002, 30 septembre 2007 et 30 septembre 2012), l’institution a déterminé de nouveaux indicateurs de diversification basés sur le concept d’allocation de facteurs de risques plutôt que sur celui d’allocation d’actifs. Pour juger de l’efficacité de leur diversification, les investisseurs doivent en effet faire la différence entre une apparence de diversification dans le portefeuille, constatée notamment par le nombre de classes d’actifs, et le nombre effectif de paris risqués qui sont pris. Investir dans de nombreuses classes d’actifs ne garantit pas finalement une bonne diversification ni même de meilleures performances. Selon l’Edhec Risk Institute, il faut en effet tenir compte également des corrélations qui existent entre les différents segments d’investissements.