Actualités

Engagements sociaux

Une politique de couverture très hétérogène dans les entreprises françaises

OPTIONFINANCE.FR - 05 octobre 2015

Alors que la retraite doit trouver de nouveaux relais de financement en France, les entreprises vont certainement être amenées à y participer de plus en plus. Si ce schéma est largement diffusé dans les pays anglo-saxons, les entreprises françaises sont pour le moment peu concernées, sauf celles qui versent des retraites chapeaux ou qui ont des salariés à l’étranger. Selon un livre blanc réalisé par Indefi et sponsorisé par Russell Investments, le taux de couverture des engagements sociaux des grands groupes français s’établit à 66 % dans le monde, mais à seulement 40 % en France. «Certaines entreprises françaises utilisent encore leur trésorerie pour faire face à leurs engagements sociaux, commente Dominique Dorlipo, président de Russell Investments. Mais compte tenu des évolutions réglementaires en cours, elles vont être obligées, à l’avenir, de mettre en place des actifs de couverture dédiés. Pour celles qui l’ont déjà fait, elles utilisent très largement des contrats d’assurance-vie en unités de compte. Elles sont donc confrontées à un besoin de rendement et doivent désormais optimiser leurs placements.» Selon l’enquête, les entreprises françaises adoptent une allocation prudente et relativement traditionnelle de leurs engagements sociaux puisque celle-ci est composée pour un tiers d’actions et deux tiers de produits de taux.