Actualités

Epargne retraite

Une prise de risque nécessaire, selon Natixis Global AM

optionfinance.fr - 29 août 2014

Si la constitution d’une épargne de long terme reste une préoccupation majeure des particuliers pour préparer leur retraite, ces derniers ne sont pas prêts à prendre des risques. Selon une étude réalisée par Natixis Global Asset Management auprès de 984 investisseurs français répartis en quatre tranches d’âge disposant d’un patrimoine financier détenu en banque compris entre 75 000 et 300 000 euros, ces derniers optent majoritairement pour des placements sécurisés. 33 % des sondés possèdent des comptes à terme et livrets, 28 % des produits d’assurance-vie en euros ou en unités de compte.

En revanche, moins de 10 % d’entre eux effectuent des placements boursiers et 16 % seulement détiennent un plan de retraite individuel (PERP). Une situation paradoxale car plus de la moitié d’entre eux espèrent tirer de leurs placements une somme importante pour compléter leurs revenus à leur retraite. Les trois quarts des sondés souhaiteraient avoir au moins dégagé 100 000 euros d’épargne. Or pour atteindre cet objectif, ils devraient prendre un peu plus de risques, compte tenu notamment du contexte de faible taux d’intérêt. Natixis Global Asset Management recommande ainsi une allocation plus dynamique de l’épargne comportant une exposition directe aux marchés financiers.