Actualités

CGPI 

Vers un renouveau de la profession

28 mars 2017 - fundsmagazine.fr

Comme chaque année, Aprédia a publié le livre blanc des CGPI. Il révèle que l’année 2016 a été globalement positive pour la profession. Contrairement à 2015, le recul du nombre de cabinets a été stoppé. Il est même en augmentation. A fin 2016, on dénombrait 3 272 cabinets de CGPI contre 2 987 fin 2015 et 3 084 fin 2014. Selon Aprédia, toutes les associations professionnelles ont vu le nombre de cabinets CGPI affiliés progresser. Le métier continue d’être attractif, même si les conditions d’exercice sont devenues beaucoup plus exigeantes que par le passé. En conséquence, les «nouveaux cabinets» ont souvent déjà une activité liée à l’assurance ou à l’immobilier et étendent celles-ci à la gestion de patrimoine en enrichissant leurs compétences et leurs agréments. Pour autant, les créations de cabinets ex nihilo se poursuivent même si les conditions d’installation, plus difficiles que par le passé, limitent le nombre de candidats.
Par ailleurs, Aprédia note que le socle des activités des CGPI reste très stable. La majorité des cabinets interviennent aujourd’hui à la fois sur le conseil en stratégie patrimoniale, le conseil en investissement, l’immobilier et, depuis plusieurs années déjà, sur la santé et la prévoyance, même si le poids de ces deux dernières activités dans les cabinets reste souvent marginal. Pourtant, souligne Aprédia, entre 2015 et 2016, la part des cabinets qui pratiquent chacune des activités est en baisse de quelques points. Cette évolution est surtout liée à l’intégration des nouveaux cabinets CGPI enregistrés en 2016 qui n’ont pas encore développé une gamme complète d’activités.
Concernant la collecte annuelle, elle s’élevait, à décembre 2016, à 12,9 milliards d’euros, en hausse de 18,4 %. L’assurance vie continue de capter l’essentiel de la collecte et, en 2016, la part en unités de compte est supérieure à la part des fonds en euro.
Enfin, en ce qui concerne les fournisseurs, 90 % des cabinets déclarent en avoir plus de six. Un peu plus de la moitié des cabinets ont plus de 17 fournisseurs. Concernant les produits de gestion et d’investissement, 85,2 % des CGPI déclarent avoir au moins une société de gestion ou d’investissement comme fournisseur de produits, contre 89 % en 2015. Le trio de tête reste inchangé avec Carmignac Gestion, DNCA et Financière de l’Echiquier et représente 32,3 % des citations. Sycomore et H2O AM font leur apparition dans le top 10.