Asset Management

Allocation

Actions d’Europe de l’Est : des opportunités à saisir

Option Finance - 12 février 2018 - Sandra Sebag

Allocation

Actions d’Europe de l’Est : des opportunités à saisir

Classés dans les émergents, les marchés d’Europe centrale et orientale ont dégagé l’an dernier de belles performances. Ces économies ont bénéficié du retour de la croissance dans la zone euro ou encore du soutien financier de l’Union européenne. Des éléments qui pourraient encore favoriser les actions de l’Europe de l’Est cette année. Mais pour en bénéficier, les investisseurs doivent être prêts à investir sur des marchés moins liquides.

Si 2017 a été une année très positive pour les actions européennes de la zone euro, elle a été encore plus favorable pour leurs homologues d’Europe de l’Est. «Les marchés actions de l’Europe émergente ont progressé en moyenne de 37 % en dollars en 2017, se félicite Matthieu Belondrade, gérant actions émergentes chez Natixis Asset Management. Parmi ceux-ci, la place de Varsovie s’est particulièrement distinguée avec une croissance de 50 % dont 20 % sont liés à la progression du zloty (monnaie nationale) par rapport au dollar.» On peut aussi citer la belle performance en monnaie locale de la Bourse de Budapest, à + 23 %. Ces bons résultats s’expliquent par un contexte économique très positif. 

Karine Hirn, associée, East Capital
East Capital

«Les économies émergentes ont enregistré en 2017 une accélération de leur croissance, les perspectives bénéficiaires ont été révisées positivement à plusieurs reprises, relève Karine Hirn, associé chez East Capital. Cela s’est traduit par un retour massif des investisseurs, les flux nets de capitaux enregistrés dans ces marchés se sont élevés à 70 milliards de dollars.» Tout comme les investisseurs, les entreprises se sont montrées confiantes. «Les indices PMI qui reflètent les anticipations des entrepreneurs étaient en moyenne supérieurs à 55 l’an passé, ce qui est déjà un niveau très élevé ; or ils ont dépassé les 60 en fin d’année», détaille Matthieu Belondrade.

Cet optimisme est lié au regain de croissance en Europe et plus particulièrement en Allemagne. «Il existe une relation...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner