Asset Management

Allocation

Les fonds d’actions européennes visent une sortie par le haut

Funds Magazine - Octobre 2017 - Pierre Gelis

Fonds actions, Europe

Depuis plus d’un an maintenant, les gestionnaires recommandent de renforcer la part des actions européennes dans les allocations d’actif alors que les investisseurs peinent pour la plupart à adopter ce point de vue. L’accumulation d’informations favorables, que ce soit du côté des fondamentaux économiques, de la politique monétaire et de la situation politique ou encore du côté des entreprises pèse peu face à la succession de «stop and go» des principaux indices boursiers européens. Pourtant, indubitablement, l’environnement s’améliore.

Le bon démarrage des actions européennes au premier trimestre de cette année laissait présager la formation d’une tendance haussière suffisamment ferme pour absorber des consolidations intermédiaires. Cependant, le reflux des cours entamé dès le mois d’avril a ébranlé bien des convictions du côté des investisseurs et mis les nerfs des gérants à rude épreuve. Tim Stevenson, le gérant du fonds Janus Henderson Pan European Equity, garde les pieds sur terre. Il rappelle ainsi l’amélioration des rentrées fiscales en Europe, ce qui devrait inciter les gouvernements à favoriser le renouvellement des infrastructures et à atténuer les politiques d’austérité budgétaires. La meilleure nouvelle se situe cependant au niveau même des entreprises : pour la première fois depuis 2011, l’optimisme du consensus des analystes financiers sur la croissance des bénéfices a été validé par la publication de résultats trimestriels des entreprises en forte hausse.

Actions Europe : optimistes et pessimistes s’affrontent

Plusieurs raisons expliquent la timidité des investisseurs. Tout d’abord, ils accordent une grande importance au marché américain, qu’ils jugent précurseur, alors que des voix de plus en plus nombreuses l’estiment proche de son haut de cycle. Un retournement de tendance se profilerait donc. Mais quand ? «Il n’est pas possible de prévoir les retournements de marché mais, comme la dernière correction boursière est intervenue en 2008, cela fait neuf ans, je me dis que nous devons être plus proches de la prochaine correction que de la...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner