Stratégie

Point de vue - En partenariat avec Amundi ETF

Trois thématiques clés tirent les flux ETF depuis le début de l’année

Option Finance - 4 septembre 2017 - Communiqué

ETF, Actions européennes

Les actions européennes marquent leur grand retour, les marchés émergents poursuivent sur leur lancée et l’obligataire reste incontournable sur le marché des ETF.

Entre le recul du risque politique en Europe et des indicateurs économiques qui passent au vert, les investisseurs européens ont massivement dirigé leurs positions vers les marchés actions au 1er semestre. Après que l’année 2016 s’est singularisée, sur le marché européen des ETF, par des flux majoritairement orientés vers les actifs obligataires, les marchés actions enregistrent 34 milliards d’euros de collecte sur H1, contre près de 18 milliards pour les produits obligataires1. Le renversement de tendance s’est en fait opéré dès l’automne 2016, dans le sillage de l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.
Trois thématiques d’investissement sur les actions se distinguent : les actions Monde, les actions européennes et les actions émergentes. La recherche de diversification hors d’Europe ne se dément pas : dans l’univers actions, les ETF Monde, Amérique du Nord, Japon et marchés émergents totalisent près de la moitié des flux du semestre. Sur les marchés américains, cependant, les perspectives se sont assombries en termes de valorisation du marché actions et de marges de manœuvre pour l’administration Trump.

Un phénomène de rattrapage en cours sur les actions européennes

Mais ce sont les actions européennes qui remportent les suffrages des investisseurs depuis quelques mois et plus particulièrement les actions de la zone euro (avec plus de 4 milliards d’euros collectés)1. Aussi, les vues d’Amundi sur ce segment du marché actions restent très favorables, en termes de valorisation, de cycle économique, de résultats et de flux, car les grands investisseurs internationaux ne sont pas encore complétement revenus, après les forts désinvestissements réalisés l’année dernière. Une logique de rattrapage est donc engagée, mais elle n’a pas encore abouti.
Pour leur part, les marchés émergents avaient commencé à retrouver les faveurs des investisseurs l’année dernière et les flux se sont encore accélérés au premier semestre 2017, à près de 5,5 milliards d’euros1. Les investisseurs s’exposent à ces marchés à travers des indices larges (MSCI Emerging Markets), pour capter la croissance potentielle plus forte de l’ensemble de cette zone tirée par la demande interne.

Une recherche d’alternatives contre le risque de remontée des taux

Par ailleurs, sur les marchés obligataires, l’un des faits marquants est aussi le retour en grâce des marchés émergents. La dette émergente souveraine est même le segment le plus porteur en termes de flux sur l’obligataire, à 7 milliards d’euros1. En complément, c’est une démarche de protection contre le risque de remontée des taux qui a prévalu. Les investisseurs ont pris position sur des ETF exposés aux obligations à taux variable (principalement américaines) : avec plus de 3 milliards d’euros de collecte1, cette catégorie se place ainsi en deuxième position sur le semestre, dans l’univers obligataire. Les investisseurs européens ont plébiscité les marchés d’outre-Atlantique, puisque leur troisième choix s’est porté sur les obligations corporate US (+ 1,9 milliard d’euros)1 et leur quatrième sur les obligations high yield US (+ 0,98 milliard)1.

Des allocations mono-factorielles en pleine accélération

Enfin, la maturité du marché européen concernant les ETF factoriels se confirme. Le smart beta a recueilli près de 6 milliards d’euros1, essentiellement sur des stratégies mono-factorielles. Début 2016, c’est une approche prudente qui prévalait, à travers la stratégie Minimum Volatility. Mais les investisseurs sont depuis sortis de cette stratégie pour privilégier l’approche Value (+ 2,4 milliards à fin juin)1. La recherche d’une exposition plus offensive aux marchés actions s’est aussi traduite par de bons volumes de souscriptions sur le facteur Size : combinés, les ETF Mid Cap et Small Cap totalisent 2,1 milliards d’euros sur le semestre1.


1 - Source : Bloomberg Finance LP - Amundi ETF.
Flux nets calculés sur la base des données relatives au marché primaire européen à fin juin 2017. Base de données interne d’Amundi ETF - chaque ETF est alloué sur la base de son exposition sous-jacente.
Les Fonds sont gérés par Amundi Asset Management, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF, et présentent un risque de perte en capital.
Caractéristiques, conditions de souscription et documentation réglementaire disponibles sur www.amundi.com.
Information promotionnelle et non contractuelle ne constituant ni un conseil d’investissement, ni une recommandation d’investissement, ni une sollicitation d’achat ou de vente.
L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence des informations, prévisions et analyses fournies ne sont pas garanties. Elles sont établies sur des sources considérées comme fiables et peuvent être modifiées sans préavis. Les informations et prévisions sont inévitablement partielles, fournies sur la base de données de marché constatées à un moment précis et susceptibles d’évolution.
Il appartient à l’investisseur de s’assurer de la compatibilité de cet investissement avec les lois de la juridiction dont il relève et de vérifier si ce dernier est adapté à ses objectifs d’investissement et à sa situation patrimoniale.
Ce document n’est pas destiné à l’usage des résidents ou citoyens des Etats-Unis d’Amérique et des «U.S. Persons», telle que cette expression est définie par la «Regulation S» de la Securities and Exchange Commission en vertu du U.S. Securities Act de 1933. La définition de «US Person» vous est fournie dans les mentions légales du site, www.amundi.com, et dans le Prospectus des Fonds décrits dans ce document.
Informations réputées exactes au 07/2017.
Amundi Asset Management au capital de 1 086 262 605 euros, société de gestion de Portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 04000036, siège social : 90 boulevard Pasteur - 75015 PARIS - France 437 574 452 RCS Paris.