Le blog de Philippe Waechter

La courbe des taux aux Etats-Unis

Option Finance - 11 décembre 2017 - Philippe Waechter, Natixis AM

Un enjeu important pour la conjoncture : l’aplatissement rapide de la courbe des taux d’intérêt aux Etats-Unis depuis le printemps dernier. Ainsi, l’écart de taux entre le 10 ans et le 2 ans n’est plus que de 50 points de base (pb), soit moitié moins qu’au printemps. Par le passé, depuis le début des années 1980 au moins, l’aplatissement à 0 pb de la courbe des taux s’était traduit douze à dix-huit mois plus tard par un ralentissement significatif de l’activité économique. Et chacune des trois dernières récessions a été précédée d’un passage en territoire négatif de la pente.

Actuellement, l’aplatissement vient de la hausse rapide du taux à 2 ans, alors que le taux à 10 ans est stable depuis un an. C’est cette configuration qui est préoccupante. L’inflexion de l’activité, dans le passé, s’observe lorsque l’aplatissement vient de la hausse du taux court. Cela contraint les consommateurs et les entreprises, modifiant ainsi leurs capacités d’endettement. Cela pénalise notamment les crédits à la consommation.

Le resserrement pourrait continuer. Jay Powell, le nouveau président de la Réserve fédérale, a indiqué qu’il maintenait le mouvement haussier sur les taux de la Fed. Comme les anticipations d’inflation restent modérées et que la Fed est très active dans ses achats d’actifs, le taux long restera faible. La courbe va continuer de s’aplatir.

Par le passé, des situations identiques avaient toujours été perçues avec beaucoup de crédulité par les stratégistes, selon l’adage «cette fois-ci c’est différent». Or cela n’a jamais été différent, et c’est pourquoi il faut être attentif. 2019 sera peut-être une année périlleuse.