Carnet

directeur des affaires financières

LFB

David Loison

20/11/2015

David Loison

Six ans après avoir rejoint le Laboratoire français du fractionnement et des biotechnologies (LFB) au poste de directeur du contrôle de gestion pour le groupe, David Loison y est promu en tant que directeur des affaires financières. Diplômé de l’IEP de Paris, il a commencé sa carrière au sein de Pechiney, devenu ensuite Alcan Packaging, puis Albéa. Il y débute comme responsable des ressources humaines en 1995, avant de devenir responsable financier projets en 1999. «En rejoignant la fonction financière, je voulais m’inscrire plus en amont des projets, mais j’ai conservé le goût pour les ressources humaines tout au long de ma carrière», raconte David Loison. Deux ans plus tard, il étoffe encore ses compétences financières en devenant responsable du contrôle de gestion de la division Aérosol Europe. «Pour cette entité de Pechiney, j’ai notamment contribué à la définition d’un projet de construction d’une usine en République tchèque et à son implémentation», précise David Loison. Il devient ensuite successivement directeur financier d’une filiale en 2003, responsable de la stratégie et du développement d’une unité opérationnelle en 2005, puis chef de projets informatiques au titre de la comptabilité et du contrôle de gestion en 2007. Contacté par LFB un an plus tard, il intègre le laboratoire (501,9 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014) comme directeur du contrôle de gestion. «J’ai contribué à mettre en place un système d’incitation à l’amélioration des résultats allant de l’accord d’intéressement à des contrats de services entre sociétés du groupe fondés sur leurs performances, explique David Loison. J’ai également initié la décentralisation du contrôle de gestion en intégrant les contrôleurs au sein des branches opérationnelles.» Une mission qu’il poursuivra à son poste de directeur des affaires financières, en parallèle du financement de grands projets industriels, tels que la construction d’une usine à Arras.