Carnet

Directrice financière

Technicolor

Esther Gaide

29/05/2015

Esther Gaide

Entrée chez Technicolor (ex-Thomson) en 2011, Esther Gaide, 53 ans, y a progressivement gravi les échelons de la fonction finance du groupe de services et de technologie pour le cinéma (3,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014) jusqu’à en devenir la directrice. Diplômée de l’Essec et expert-comptable, elle débute sa carrière en 1983 chez PwC en tant qu’auditrice spécialisée dans les acquisitions à Paris et à Londres, avant d’être recrutée quatre ans plus tard par Deloitte. En 1994, elle est contactée par un chasseur de têtes pour intégrer le groupe Bolloré au poste de directrice de l’audit. Elle est ensuite promue directrice financière de la division logistique de Bolloré, puis directrice du contrôle groupe. «Après l’intégration du groupe Rivaud en 1997, le holding Bolloré comptait 70 sociétés, dont 10 cotées en Bourse, rendant le travail de la direction financière bien plus complexe», explique-t-elle. Après sa prise de participation de 20 % dans Havas en 2004, Vincent Bolloré lui demande de piloter les finances de la société de conseil en communication à partir de 2006. «A mon arrivée, il n’y avait pas de suivi de trésorerie au niveau central. Compte tenu des importantes échéances bancaires à venir, j’ai mis en place des process de remontée des informations», évoque-t-elle.

Approchée à nouveau par un cabinet de recrutement en 2011, elle décide alors de rejoindre Technicolor comme directrice du contrôle. «Le groupe, très endetté, avait été placé en procédure de sauvegarde en 2009 et j’ai été sollicitée pour participer à son redressement, ainsi qu’à son développement. Ces tâches me sont apparues comme des défis intéressants.» Une mission en passe d’être remplie car, sous l’effet notamment d’une restructuration de sa dette menée en 2012, le groupe est redevenu bénéficiaire en 2014. Esther Gaide va désormais participer à la mise en œuvre du nouveau plan stratégique du groupe qui vise à améliorer sa profitabilité et sa trésorerie. Si ces objectifs sont atteints, de possibles acquisitions pourraient se réaliser…