Carnet

Directeur financier

La Banque Postale

Florence Lustman

02/05/2014

Florence Lustman

Malgré sa formation scientifique, Florence Lustman, promue directeur financier de La Banque Postale à 53 ans, a toujours été attirée en priorité par le monde de l’entreprise et les thématiques financières. C’est ainsi que, après sa sortie de Polytechnique, elle s’oriente en 1985 vers le domaine de la supervision prudentielle à la Commission de contrôle des assurances, qui deviendra l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) quinze ans plus tard. «Mes fonctions au sein de cette institution ont pris une dimension internationale importante, me conduisant à participer à l’élaboration de directives européennes et au développement de standards mondiaux pour faire progresser le contrôle de l’assurance», explique-t-elle. Elle travaille notamment sur l’impact des normes comptables internationales IAS (devenue IFRS), et en particulier sur les risques de la méthode d’évaluation des actifs en juste valeur. Nommée secrétaire générale de l’ACP en 2000, elle accompagne et structure alors la transformation de cette entité gérée par le ministère des Finances en un établissement public indépendant doté d’une personnalité morale. «Ce développement correspondait à la création d’une grosse PME dans la sphère publique : en six ans, l’ACP est passée de 100 à 400 fonctionnaires employés et de 400 à plus de 3 000 organismes d’assurances supervisés, pour un budget de 24 millions d’euros», précise-t-elle.

Cette mutation terminée, elle souhaite intégrer définitivement le monde de l’entreprise. Mais les règles de déontologie lui interdisent de rejoindre le secteur financier pendant cinq ans. Elle entre alors à l’Inspection générale des Finances et s’occupe, dès 2008, du pilotage interministériel du plan Alzheimer. «En cinq ans, les 44 mesures du plan ont été mises en œuvre à 80 % et des découvertes majeures sur le décryptage du génome de la maladie ont été publiées par des équipes de recherche françaises», se félicite-t-elle. En 2012, elle est enfin libre d’intégrer le privé, et rejoint La Banque Postale en tant qu’inspecteur général. Désormais à la tête de la direction financière, ses principaux chantiers fonctionnels vont notamment porter sur l’amélioration de l’analyse des risques et de la gestion actif-passif de la banque.

Les autres nominations chez La Banque Postale

Directeur de la stratégie et du développement

La Banque Postale

Didier Brune

Didier Brune, 57 ans, est nommé directeur de la stratégie et du développement de La Banque Postale. Diplômé d’HEC, il...

président du directoire

La Banque Postale

Olivier Solère

Olivier Solère, 42 ans, est nommé président du directoire de La Banque Postale Gestion Privée. Diplômé de l’ENSPTT et de...

Banques

La Banque Postale

Rémy Weber

Rémy Weber est nommé président du directoire de La Banque Postale. Diplômé de l'IEP d'Aix en Provence et d'HEC, il...

Toutes les nominations de l'entreprise