Carnet

Directrice administrative et financière

Europcar France

Géraldine Malet

17/09/2012

Géraldine Malet

En rejoignant, en juin dernier, Europcar, Géraldine Malet a décidé de poursuivre sa route à la tête de la direction administrative et fi nancière de filiale. Diplômée d’Audencia Nantes, elle débute son parcours en 1988, dans l’audit, chez KPMG, avant d’être approchée, quatre ans plus tard, par un cabinet de recrutement. «Dans le cadre d’une création de poste, Guerlain recherchait un contrôleur de gestion industriel, témoigne Géraldine Malet. Attirée tant par la marque que par la feuille de mission, j’ai immédiatement accepté.» Avant d’exercer cette fonction, Géraldine Malet se voit toutefois confi er par le directeur financier de la société la charge de refonder les systèmes d’information. Dans la foulée du rachat de Guerlain par LVMH, en 1994, elle est promue responsable du contrôle de gestion du parfumeur, devenu filiale du groupe de luxe, avant d’occuper d’autres responsabilités financières, dont celles de corporate controller et de directrice financière du marché France. Contactée à nouveau par un chasseur de têtes, en 2010, elle est nommée directrice administrative et financière de Whirlpool France. «Au-delà de l’opportunité de découvrir un nouveau secteur d’activité après dix-huit années chez Guerlain, c’est la première fois dans mon parcours que j’avais l’opportunité de diriger la fonction finance d’une structure de taille importante, explique Géraldine Malet. Cette expérience s’est révélée d’autant plus intéressante que, en tant que fi liale d’un groupe américain, les attentes en termes, notamment, de reporting étaient très exigeantes.» Alors qu’elle s’était vu proposer un élargissement de ses attributions au sein du groupe d’électroménager, Géraldine Malet a été sollicitée pour diriger la fonction administrative et financière d’Europcar France. «Outre mon goût pour l’automobile, j’étais également curieuse d’intégrer une société sous LBO», précise-t-elle. L’une de ses priorités consistera à optimiser les coûts de la filiale, notamment en ce qui concerne la partie achats.