Carnet

Directeur financier

Europcar Groupe

Jean-Claude Poupard

06/10/2016

Jean-Claude Poupard

Plus de vingt ans passés dans la trésorerie n’ont pas empêché Jean-Claude Poupard d’accéder au poste de directeur financier au sein d’Europcar Groupe (2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015). Titulaire d’une maîtrise d’économie de la Faculté libre de droit, d’économie et de gestion (FACO) à Paris, il commence sa carrière en 1987 au Crédit Lyonnais en tant que trader au sein de la direction centrale des marchés de capitaux. En 1995, il saisit l’opportunité de rejoindre Kering (ex-PPR) en qualité de responsable des activités de marchés, avant d’être nommé, deux ans plus tard, responsable de la trésorerie. «J’ai notamment participé à la recherche de financements dans le cadre de l’acquisition de Gucci en 1999, explique Jean-Claude Poupard. Devenu un an plus tard directeur adjoint au sein de la direction des financements et de la trésorerie, je me suis employé à refinancer la dette liée à cette acquisition.» En 2009, il rejoint Unibail-Rodamco pour une mission de quelques mois de remplacement du trésorier groupe.

Il intègre ensuite le secteur de l’automobile en 2011 en qualité de directeur des financements et de la trésorerie d’Europcar Groupe. «J’ai œuvré à la centralisation de la trésorerie et à la refonte de l’architecture monétique du groupe, relève Jean-Claude Poupard. En outre, j’ai poursuivi le travail d’adossement des financements du groupe sur sa flotte de véhicules, en renégociant notamment les conditions des contrats souscrits auprès des banques.» Après avoir participé à la restructuration de la dette de la société en vue de son introduction en Bourse, il est promu en 2015 directeur finance opérationnelle et risque. Désormais, il élargit encore ses responsabilités. «Mes fonctions prennent une dimension de stratégie financière ainsi que de suivi et d’analyse de la performance du groupe en intégrant notamment le contrôle de gestion, la comptabilité et la consolidation, indique Jean-Claude Poupard. Le chantier auquel je vais à présent m’atteler consiste à revoir l’ensemble des reportings et des indicateurs financiers.» Europcar vient en effet d’annoncer qu’il adoptait une nouvelle organisation, non plus par pays, mais par unité opérationnelle.