Carnet

Secrétaire général

Groupe Eyrolles

Jean-Daniel Wisniewski

21/10/2013

Jean-Daniel Wisniewski

En rejoignant le groupe Eyrolles comme secrétaire général, poste où il sera en charge notamment du pôle finances, Jean-Daniel Wisniewski, 52 ans, fait le choix de la continuité. Il a en effet décidé de poursuivre son chemin dans le secteur du livre, après avoir exercé durant les vingt-trois années précédentes de sa carrière au sein de sociétés d'édition.Diplômé de l'Institut d'administration des entreprises de Toulouse et titulaire d'un DESS en informatique, Jean-Daniel Wisniewski débute son parcours dans le domaine musical. En 1986, il intègre le label Polygram en tant que responsable comptable d'une usine en charge de la production de supports musicaux. «Outre les problématiques comptables, l'une de mes principales missions consistait à réaliser un reporting adapté aux normes fixées par Philips, notre maison mère», explique-t-il. Souhaitant habiter en région parisienne, il quitte la société, quatre ans plus tard, et intègre Groupe de la Cité. «Dans le cadre d'une création de poste, ce dernier recherchait un contrôleur de gestion, témoigne Jean-Daniel Wisniewski. L'opportunité d'intégrer le deuxième groupe du secteur de l'édition en France m'a d'emblée séduit.» Par la suite, il occupe d'autres fonctions financières au sein de filiales, dont celle de directeur financier des Editions Bordas.

En 2005, Jean-Daniel Wisniewski est contacté par un cabinet de recrutement. «A la suite d'un départ en retraite, la maison d'édition Vigot-Maloine était en quête d'un directeur administratif et financier, indique-t-il. Après avoir effectué l'ensemble de ma carrière dans des grands groupes, j'avais envie d'exercer au sein d'une PME familiale.» Parmi les chantiers réalisés, il fait migrer le groupe vers un nouvel ERP et procède à la restructuration juridique de certaines filiales, en les fusionnant.

Il y a quelques mois, Jean-Daniel Wisniewski a de nouveau été approché par un chasseur de tête pour le compte du groupe Eyrolles. En quête d'une nouvelle expérience, il a rejoint ce dernier, fin août. «Entre le passage du support papier vers le numérique et le développement de nouveaux canaux de distribution, le marché du livre connaît actuellement de profondes mutations. Sur le plan financier, ces enjeux vont se traduire, chez Eyrolles, par le renforcement du reporting, à travers la mise en place de nouveaux indicateurs, dans un contexte d'optimisation des coûts et de maîtrise de nos prix de revient.»