Carnet

Directeur administratif et financier

Barbara Bui

Mathieu Fabre

30/01/2015

Mathieu Fabre

En conseillant Barbara Bui (33,2 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013) lors de son introduction en Bourse en 1998 – la première de sa carrière de banquier d’affaires ! –, Mathieu Fabre n’imaginait pas un jour intégrer le spécialiste du prêt-à-porter de luxe, dont il vient d’être nommé directeur administratif et financier. Titulaire d’une maîtrise en sciences de gestion et d’un DESS de l’université Paris-Dauphine, Mathieu Fabre commence sa carrière en 1995 comme auditeur chez le courtier en réassurance Le Blanc de Nicolaÿ à Madrid. Deux ans plus tard, il rentre en France et intègre Aurel-Leven (devenu Aurel BGC) au poste de chargé d’affaires, avant de rejoindre, en 2000, la banque d’affaires Close Brothers (devenue DC Advisory) en tant que manager en fusions-acquisitions. Après avoir conseillé de nombreuses entreprises sur leurs opérations de cotation et de croissance externe, il est recruté en 2003 par l’un de ses clients, le groupe de gestion de maisons de retraite et d’établissements sanitaires Medica, au poste de contrôleur financier. «La fonction finance était en pleine transformation car la société venait d’être cédée par la Caisse des dépôts et consignations au fonds d’investissement Bridgepoint dans le cadre d’un LBO, confie-t-il. Pour répondre aux exigences de ce nouvel actionnaire, j’ai mis en place de nouveaux outils de reporting et des cash poolings, ainsi que des process d’optimisation des délais de paiement de nos clients.» En 2009, il est promu directeur financier du groupe, à la tête d’une cinquantaine de collaborateurs. «J’ai notamment piloté la cotation du groupe sur Euronext en 2010, puis finalisé la sortie du fonds BC Partners de notre capital.» A la suite de la fusion entre Medica et son concurrent Korian, finalisée début 2014, Mathieu Fabre quitte le groupe. Toujours en contact avec le directeur général de Barbara Bui, il s’est alors vu proposer son poste actuel. Ses priorités consistent à présent à identifier les sources de réduction de coûts pour optimiser le BFR du groupe.