Carnet

Directeur administratif et financier

Feu Vert

Régis Taillandier

30/04/2015

Régis Taillandier

Après plus de dix-huit ans passés chez Casino, Régis Taillandier a choisi de poursuivre sa route hors du groupe de grande distribution pour devenir directeur administratif et financier de Feu Vert (651 millions de chiffre d’affaires sous enseigne en 2014), spécialisé dans l’équipement et l’entretien automobile. Diplômé d’Audencia, il débute chez Barclays à Paris en 1991 en tant que chargé de mission auprès de la direction de l’organisation, avant d’être nommé chargé de clientèle entreprises. Quatre ans plus tard, il rejoint Casino à l’aide de son réseau professionnel au poste de responsable, puis de directeur des opérations financières du groupe. «Casino ayant connu un très fort développement tant à l’international qu’en France, nous avons dû gérer les partenariats, les prises de contrôles et les couvertures de risques. Pour soutenir notre croissance, nous avons également initié une diversification de nos sources de financement en recourant notamment aux marchés obligataires», se souvient-il. En 2006, il devient directeur de la gestion financière du groupe. Il intervient notamment sur les questions de trésorerie ou encore sur l’optimisation des délais de paiement avec les fournisseurs. A partir de 2009, il souhaite s’impliquer dans la finance opérationnelle. A ce titre, il occupe successivement les postes de directeur financier de la branche Casino Restauration, puis de la branche Hypermarchés et Supermarchés. Il y dirige l’audit, la comptabilité, le reporting financier et le contrôle de gestion.

Contacté par Feu Vert pour piloter sa direction financière, il a décidé d’accepter la proposition : «Les différentes business units étant autonomes y compris au niveau financier, ma mission principale est de structurer la direction administrative et financière au niveau central», explique-t-il. Pour commencer, d’ici la rentrée, un cash pooling automatisé sera instauré, couvrant la France, l’Espagne et le Portugal.