Carnet

Directeur financier

Novacap

Thierry Dervieux

18/12/2014

Thierry Dervieux

Après avoir exercé dans les secteurs de la banque, du pétrole, de l’électricité et de l’aéronautique, Thierry Dervieux, 56 ans, découvre un nouveau domaine d’activité. Il vient en effet de rejoindre le groupe spécialisé dans la chimie Novacap (684 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013) en tant que directeur financier. Diplômé de l’Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique (Ensae) et de l’Essec, il débute sa carrière dans le secteur bancaire, avant d’exercer chez Shell, durant six ans, les fonctions de contrôleur financier puis de trésorier. Approché par un cabinet de recrutement, il devient, en 1992, directeur financement et trésorerie d’une division de Schneider Electric. Il s’expatrie trois ans plus tard à Singapour, où il assure le rôle de directeur financier de la division Asie du Sud-Est du groupe, avant d’être promu, quatre ans plus tard, directeur financier de son activité «motion» en Allemagne. «Chez Schneider Electric, j’ai mis en place plusieurs opérations de LBO, des acquisitions et des joint-ventures dans des pays comme la Chine, l’Inde et l’Indonésie», confie-t-il. De retour en France en 2002, il est recruté par la compagnie aérienne AOM/Air Liberté comme directeur général délégué en charge des finances afin de la redresser. Mais, en proie à de graves difficultés financières, la société disparaît un an plus tard. Thierry Dervieux rebondit vite et prend la tête de la fonction finance du fournisseur de solutions pour la vente de carburant au détail Tokheim quelques mois plus tard. «Toute la direction financière devait être créée car, suite à la faillite du groupe américain, ses activités européennes et africaines venaient d’être rachetées par ses dirigeants locaux et Axa Private Equity, explique-t-il. J’ai donc recruté des collaborateurs, mis en place un système de reporting conforme aux normes IFRS, procédé au refinancement du groupe sous LBO et mené une vingtaine d’acquisitions à travers le monde.» Après plus de dix ans passés au sein du groupe, il a rejoint Novacap, où il prépare actuellement plusieurs acquisitions en Asie et la mise en place d’un cash pooling en renminbis.