Classements

M&A

Le marché des avocats en ébullition

Option Droit & Affaires - Octobre 2016 - Ondine Delaunay

Face à l’augmentation massive du nombre de dossiers de fusions-acquisitions, les avocats ont dû s’organiser. Tout d’abord en interne, ils ont joué à plein du partage de dossiers entre les équipes en impliquant au maximum les avocats en droit de la concurrence. Une spécialité qui fait désormais partie des questions stratégiques visées par les hautes sphères des clients. Tiré par les opérations large cap, le marché du smid cap a connu une belle reprise imposant aux cabinets de renforcer leurs effectifs. C’est un véritable mercato qui s’est alors organisé à Paris durant plusieurs semaines. La rédaction d’Option Droit & Affaires fait le point sur douze mois d’activité.

Classement des cabinets d’avocats en fusions-acquisitions dont la majorité des opérations est supérieure à 200 millions d’euros

5 étoiles
BDGS Associés Antoine Bonnasse*, Youssef Djehane*, Jean-Emmanuel Skovron*, Marc Loy*, Max Baird-Smith, Thomas Meli, Lucile Gaillard
Bredin Prat Didier Martin*, Olivier Assant, Elena Baxter, Philippe Beurier, Alexander Blackburn, Sophie Cornette de Saint Cyr, Barthélémy Courteault, Patrick Dziewolski, Florence Haas, Benjamin Kanovitch, Brigitte Leclerc, Emmanuel Masset, José Maria Pérez, Matthieu Pouchepadass, Sébastien Prat, Kate Romain, Olivier Saba
Cleary Gottlieb Steen & Hamilton Pierre-Yves Chabert*, Jean-Marie Ambrosi*, Charles Masson*, Jean-Pierre Vignaud, Andrew Bernstein, John Brinitzer, Fabrice Baumgartner, Marie-Laurence Tibi, Valérie Lemaitre, Anne-Sophie Coustel, Barthélémy Faye, Amélie Champsaur
Darrois Villey Maillot Brochier Bertrand Cardi, Marcus Billam, Jean-Michel Darrois, Alain Maillot, Emmanuel Brochier, Pierre Casanova, Ben Burman, Hugo Diener, Olivier Huyghues Despointes, Christophe Vinsonneau, Forrest Alogna, Jean-Baptiste de Martigny
Weil Gotshal & Manges Claude Serra*, David Aknin*, Arthur de Baudry d'Asson*, Jean Beauchataud*, Frédéric Cazals*, Alexandre Duguay*, Emmanuelle Henry*, Yannick Piette*, Agathe Soilleux*, Frédéric Salat-Baroux*

* Responsables de pratique

Les cabinets ayant une pratique reconnue en fusions-acquisitions mais n’ayant pas répondu à l’enquête d’Option Droit & Affaires (les cabinets sont cités par ordre alphabétique)

Aramis, Archers, Ashurst, Brandford Griffith, Cabinet Bompoint, Chammas & Marcheteau, Cohen Amir-Aslani, Courtois Lebel, Davis Polk & Wardwell, De Gaulle Fleurance & Associés, Dethomas Peltier Juvigny & Associés,  DS Avocats, Eversheds, Fidal, Goodwin, K&L Gates, Lamartine Conseil, Latournerie Wolfrom Avocats, McDermott Will & Emery, Norton Rose Fulbright, Olswang, Orsay, Reinhart Marville Torre, Viguié Schmidt, Villey, Girard Grolleaud, Winston & Strawn

Classement des cabinets d’avocats en fusions-acquisitions dont la majorité des opérations est inférieure à 200 millions d’euros

5 étoiles
August Debouzy Gilles August*, Valéry Denoix de Saint Marc*, Julien Aucomte*, Pierre Descheemaeker*, Ferenc Gonter*, Julien Wagmann*
Baker & McKenzie Stéphane Davin*, Laurent Barbara, Marie-Françoise Bréchignac, Raphaële François-Poncet, Alyssa Gallot, Eric Lasry, Alain Sauty de Chalon, Hugo Sanchez de la Espada, François-Xavier Naime
CMS Bureau Francis Lefebvre Christophe Blondeau*, Jean-Robert Bousquet*, Jean-Eric Cros, Jacques Isnard, Christophe Lefaillet, Arnaud Hugot, Alexandre Delhaye, Alexandra Rohmert
DLA Piper Xavier Norlain*, Michel Frieh, Jeremy Scemama, Simon Charbit, Laurence Masseran, Sonia de Kondserovsky, Sarmad Haidar
Franklin Mark Richardson*, Yam Atallah, Céline Maironi-Persin, Magali Masson, Christian Sauer, Kai Völpel, Henri Ranchon
Jones Day Sophie Hagège*, Renaud Bonnet, Charles Gavoty, Alexandre de Verdun, Gaël Saint-Olive, Linda Hesse, Audrey Bontemps, Jean-Gabriel Griboul

* Responsables de pratique

M&A : le marché des avocats en ébullition

Le marché du M&A a indéniablement repris. L’ensemble des avocats d’affaires fait état d’une augmentation massive du nombre de dossiers traités, qu’ils soient small, mid ou large cap. L’étude du Boston Consulting Group (BCG) publiée au mois d’août dernier confirme cette tendance en concluant à une forte hausse du M&A en 2015 de 40 % de la valorisation totale des contrats. Selon l’étude, les entreprises étaient en moyenne valorisées 14 fois leur Ebitda, soit 1,5 point de plus qu’en 2014. Si le BCG craignait l’apparition d’une bulle fin 2015, une baisse d’activité de 25 % ainsi qu’une succession de deals avortés au début de l’année 2016 ont apaisé les tensions. Dans le même sens, Thomson Reuters relève que depuis le début de l’année, le montant des projets abandonnés atteint 668,3 milliards de dollars.

Une tendance à la concentration des secteurs

Dans l’environnement économique actuel, le principal moyen pour une entreprise pour augmenter sa valeur est de se tourner vers la croissance externe. Or la tendance est aujourd’hui à la concentration de certains secteurs au niveau...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner