La lettre d'Option Droit & Affaires

Focus

Le private equity français poursuit sa convalescence

Lettre Option Droit & Affaires - 25 mars 2015 - Florent Le Quintrec

Le capital-investissement français va mieux ! C’est ce qui ressort des chiffres annoncés par l’Afic le mardi 24 mars à l’occasion d’un point presse. Augmentation des fonds levés, des investissements et des cessions… le bilan du capital investissement français en 2014 est globalement meilleur que les années précédentes, mais des inquiétudes subsistent.

Les sociétés de gestion ont collecté au total 10,1 milliards d’euros l’an passé, retrouvant un niveau proche des levées de fonds d’avant-crise. Mais ces liquidités ont essentiellement profité aux véhicules d’une certaine taille, 63 % des montants collectés ayant été orientés vers des fonds cherchant à lever plus de 200 millions d’euros, alors qu’ils ne représentaient que 53 % des collectes durant la période 2006-2008. «Le signal le plus négatif est que les fonds de taille plus petite se situent encore loin des niveaux d’avant crise», note Michel Chabanel, président de l’Afic, qui avoue son inquiétude concernant le financement des fonds midcap pour irriguer les PME françaises.

Le capital-innovation à la peine

Ces montants levés ont principalement été apportés par des fonds de fonds (27 %), des assureurs (16 %) et des family offices (16 %), rappelant le désengagement durable des banques dans ce secteur depuis les réformes de Bâle 3. Si les fonds de capital-transmission et de capital-développement ont retrouvé un niveau de collecte satisfaisant, ce n’est pas le cas des véhicules de capital-innovation. En effet, ce secteur poursuit sa baisse en termes de collecte, atteignant seulement 828 millions d’euros en 2014 contre 1,375 milliard en 2013. Il faut néanmoins rappeler que les chiffres de 2013 avaient été gonflés par le lancement des fonds d'amorçage de Bpifrance. «Le capital-innovation connaît une régression significative. Cette situation reste un sujet de vigilance pour l’Afic», souligne Michel Chabanel.

En...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner