Les rencontres d'experts

Contrôle des concentrations

Quel futur pour le contrôle des concentrations en Europe ?

Les rencontres d'experts - Janvier 2014 - Gabriel Mikulfka

A sept mois d’intervalle, deux décisions contradictoires, concernant la reprise de la société SeaFrance par le groupe Eurotunnel, ont été prises par les autorités de concurrence françaises et anglaises. Le contrôle des concentrations de l’Union européenne tire de cette situation délicate un avantage indirect : sa mise en lumière. Moins médiatique que les questions d’antitrust, il n’en demeure pas moins une réalité quotidienne pour les acteurs du marché. En dépit d’avancées récentes, les coûts et les pesanteurs du système actuel, sans le disqualifier, conduisent à constater un besoin d’optimisation plus poussée. La Commission européenne d’une part, via deux consultations récentes, et le gouvernement français d’autre part, par le biais d’un rapport confié à Fabien Zivy, chef du service juridique de l’Autorité de la concurrence, semblent décidés, chacun de leur côté, à proposer des voies de progrès.

Lire cet article

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner