Financement des entreprises et Trésorerie

Refinancement

Maurel & Prom tire profit de son nouvel actionnaire

Option Finance - 15 janvier 2018 - Arnaud Lefebvre

Dette, Refinancement

Moins d’un an après son rachat par la compagnie nationale pétrolière indonésienne, Maurel & Prom a refinancé, le mois dernier, sa structure d’endettement. Cette opération lui a permis à la fois de repousser ses échéances de remboursement et de réduire sensiblement le coût de sa dette.

Passé sous pavillon indonésien à la suite d’une offre publique d’achat bouclée début 2017, Maurel & Prom (317 millions de chiffre d’affaires en 2016, en pertes) a bouclé le précédent exercice par une vaste opération de refinancement de sa dette.

Michel Hochard, directeur général, Maurel & Prom
Maurel & Prom

Un chantier lancé quelques mois plus tôt dans l’optique de financer ses projets de développement, mais aussi d’optimiser sa structure financière. «L’arrivée d’un actionnaire de référence, détenteur de plus de 72 % du capital, constitue un changement pour le groupe de nature à renforcer sa solidité et, ainsi, à rassurer nos prêteurs, explique Michel Hochard, directeur général. Nous avons donc souhaité en profiter pour améliorer nos conditions d’emprunt.» Une démarche d’autant plus justifiée au regard de l’identité du nouvel investisseur, Pertamina International EP (PIEP), une entreprise d’Etat.

Un pool bancaire élargi

Afin de remplacer ses 760 millions de dollars de dette existante, la société parapétrolière a d’abord mis en place un prêt d’actionnaire de 100 millions de dollars. A cette somme s’ajoute une seconde ligne d’un montant identique, que Maurel & Prom peut tirer à sa discrétion. «Cet engagement de PIEP démontre non seulement sa confiance dans notre capacité à poursuivre notre redressement, mais aussi à nous offrir davantage de souplesse et de levier vis-à-vis de nos partenaires bancaires», souligne Michel Hochard. Ces deux tranches, qui arrivent à maturité en décembre 2024, affichent une rémunération de 160 points de base au-dessus du taux Libor.

E...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Entretien avec Marc-Antoine Cabrelli, Président, Associé June Partners

«Le financement devient encore plus stratégique en phase de reprise»

Financement des entreprises

Menaces sur les banques