Gestion financière

Directions financières

Comment se préparer à sa première notation par une agence

Option finance - 7 mars 2016 - Guillaume Clément

Agence de notation, Communication financière, Rating

Comment se préparer à sa première notation par une agence

Afin de bénéficier d’un accès plus favorable aux marchés de capitaux, de nouvelles sociétés françaises décident chaque année de se faire noter. Un chantier de taille pour les directions financières, qui implique notamment de produire une documentation importante et de répondre aux nombreuses questions des agences de notation.

Vivarte, Paprec, Verallia, Exeltium… Près d’une vingtaine d’entreprises françaises ont reçu l’an dernier leur toute première notation de la part d’une agence spécialisée dans l’analyse-crédit. Cette dynamique, qui se répète chaque année, s’explique notamment par la volonté croissante des sociétés à réaliser des opérations de financement sur les marchés, notamment afin de bénéficier de l’environnement de taux bas actuel. «Il est en effet intéressant pour les émetteurs d’être notés lorsqu’ils s’apprêtent à émettre des d’obligations cotées, rappelle Julien Rérolle, associé et cofondateur de l’agence de notation française Spread Research. Mais d’autres groupes entreprennent également cette démarche dans l’optique de pouvoir présenter à leurs partenaires financiers (banques, fonds de private equity, etc.) une évaluation objective de leur qualité de crédit, dans un souci de transparence.» Les directeurs financiers intéressés par ces avantages doivent toutefois s’apprêter à ne pas ménager leurs efforts : ce chantier représente en effet une charge de travail assez importante ! «Nous n’imaginions pas que ce processus se révélerait si chronophage», confirme le directeur financier d’une ETI française.

Choisir son agence, une question de taille et de budget

Pour les émetteurs, il convient tout d’abord de sélectionner la ou les «bonne(s)» agence(s) de notation.

Géraldine Picaud, directeur financier, Essilor
Essilor

Pour ce faire, ils se basent souvent sur plusieurs critères, à commencer par l’adéquation entre le positionnement de leur société et celui de l’agence. «Comme nous avions entrepris de nous faire noter afin de pouvoir solliciter principalement des investisseurs américains, il nous a semblé...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner