Actualités

Notation de crédit

Des anticipations plus favorables pour les potentiels anges déchus

11 décembre 2020

A l’échelle internationale, le volume de dette corporate susceptible de basculer dans la catégorie «spéculative» l’an prochain est moins élevé aujourd’hui qu’il ne l’était en avril dernier, rapporte S&P Global Ratings dans une récente étude. Il est aujourd’hui estimé à 295 milliards de dollars (240 milliards d’euros), contre 367 milliards de dollars (300 milliards d’euros) il y a six mois. Les politiques fiscales et monétaires conduites ces derniers mois ont redonné du souffle aux entreprises susceptibles de devenir des «anges déchus». Certains secteurs, comme les transports, l’hôtellerie-restauration, les loisirs et les énergies fossiles, restent toutefois particulièrement exposés à cette rétrogradation.