Actualités

RAPPORT RSE

Des progrès restent à faire

27 septembre 2019 - optionfinance.fr

Alors que les entreprises cotées et une partie de celles non cotées doivent depuis cette année publier une déclaration de performance extra-financière (DPEF) dans leur rapport de gestion, Mazars vient de publier son baromètre sur les pratiques en la matière. D’abord, si ce nouveau format vise notamment à apporter plus de visibilité aux éléments RSE majeurs pour le groupe, la taille de ce chapitre reste très variable (de 15 pages à une centaine de pages).

Ensuite, en matière de contenu, le cabinet constate que l’interaction des groupes avec leurs parties prenantes est souvent mal présentée. De plus, si désormais la plupart des entreprises ont identifié leurs risques (fraude et santé-sécurité, essentiellement), il n’y a pas de cohérence d’un rapport à un autre : certaines entreprises présentent trois grands risques, quand d’autres en détaillent 30. De même, si 78 % des entreprises ont publié une stratégie RSE, le niveau de maîtrise de ces risques et les décisions prises au niveau de la direction pour y répondre ne sont presque jamais précisés. Enfin, les indicateurs clés de performance se résument souvent à des engagements de la part des entreprises et sont rarement des objectifs chiffrés et datés.