Actualités

Banques d'investissement

Des revenus en baisse en France

Option Finance - 13 juillet 2020

Sur le marché français, les revenus des banques d’investissement – domestiques comme étrangères – se sont contractés de 7 % au premier semestre sur un an, à 1,6 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros), selon Refinitiv. Une baisse très nette – il s’agit du niveau le plus faible atteint par ces revenus depuis 2016 –, qui s’explique essentiellement par la crise sanitaire. Dans le détail, les établissements ont vu leurs revenus issus des opérations de fusion-acquisition reculer de 34 %, à 465,6 millions de dollars (412 millions d’euros). Le segment enregistre son niveau le plus faible depuis 2013. Les revenus tirés du capital-investissement ont accusé un recul de 10 %, à 86,2 millions de dollars (76,3 millions d’euros), également au plus bas depuis sept ans. Le marché des émissions obligataires, relancé dès la fin du mois de mars, a généré en revanche des revenus record, en hausse de 7 %, à 600,1 millions de dollars (531 millions d’euros). Les revenus liés aux crédits syndiqués ont progressé, pour leur part, de 23 %, à 435,7 millions de dollars (385 millions d’euros), soit leur deuxième meilleure performance depuis 2000, date de la création du baromètre de Refinitiv.