Actualités

Fiscalité

Des taxes sur les carburants particulièrement élevées en France

23 novembre 2018 - optionfinance.fr

La colère des «gilets jaunes» traduit une réalité spécifiquement française. Si l’évolution des prix à la pompe reflète en effet celle du pétrole, elle est loin d’être similaire d’un pays à l’autre. «En septembre, la hausse cumulée des prix à la pompe depuis janvier 2016 a atteint 34 % en France, contre 27 % en Allemagne, 25 % en Espagne et 19 % en Italie», constate une note récente du cabinet Rexecode. A l’inverse, les automobilistes français n’avaient pas particulièrement profité de la période de baisse des prix du pétrole enregistrée entre mi-2014 et début 2016. «Les prix français avaient au contraire un peu moins reculé qu’ailleurs», souligne l’étude. Alors que le brent a cédé 13 % en euros en cumul depuis 2014, le prix des carburants automobiles en France étaient au contraire début novembre 8 % supérieurs à leur niveau de début 2014, «tandis qu’ils sont inférieurs ou égaux en Allemagne, en Espagne, et en Italie». Une différence qui résulte des taxes qui pèsent sur les carburants : non seulement celles-ci représentent 57 % du prix du litre de diesel et 62 % de celui de l’essence sans plomb, mais la première a augmenté de 30 % depuis début 2014 et la seconde de 10 %.