Actualités

International

Importations et exportations en hausse en zone euro

07 décembre 2018 - optionfinance.fr

En 2019, les Etats-Unis, la Chine et la zone euro devraient encore être les trois marchés favoris des exportateurs, selon Euler Hermes, avec respectivement 193, 161 et 260 milliards d’euros de débouchés supplémentaires prévus. En effet, la demande domestique devrait augmenter, que ce soit grâce à la hausse des salaires aux Etats-Unis, à l’ouverture des marchés en Chine ou à l’amélioration du marché du travail dans la zone euro.

Mais les entreprises de ces régions devraient aussi profiter de la hausse de la demande extérieure. Ces trois zones devraient en effet bénéficier des plus fortes croissances d’exportations dans le monde en 2019. Pour cela, Euler Hermes estime que la Chine, en dépit de ses différends commerciaux avec les Etats-Unis, réussira à diversifier ses exportations vers d’autres régions, telles que l’Asie du sud. De leur côté, les Etats-Unis continueront à développer leurs exportations énergétiques, même si une décélération est anticipée. En zone euro, 60 % du commerce étant intrarégional, les exportations seront surtout soutenues par la demande interne, la faiblesse de l’euro incitant les entreprises à choisir des fournisseurs locaux. A ce titre, la France devrait être le deuxième pays, derrière l’Allemagne, à voir ses exportations augmenter (+ 28 milliards d’euros prévus).