Actualités

Paiements

La carte et le chèque n’échappent toujours pas aux fraudeurs

12 juillet 2019 - optionfinance.fr

Si avec 53 % des transactions en 2018, la carte est de loin le premier moyen de paiement des Français, devant le virement (17 %) et le prélèvement (16 %), elle est aussi à l’origine de 90 % des fraudes, selon l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement publié par la Banque de France.

Cependant, si l’on résonne en montants, la répartition est différente : alors que le virement représente 87 % des paiements, c’est sur le chèque que la fraude est la plus élevée (43 % des montants perdus devant la carte (38 %)). La carte et le chèque subissent en outre tous les deux une hausse des montants fraudés. Après un recul en 2017, la fraude sur les paiements et les retraits effectués en France et à l’étranger avec des cartes françaises a augmenté de 13,4 % en 2018 et s’élève à 439 millions d’euros. 66 % de ce montant provient de l’usurpation d’un numéro de carte. Les transactions de la France vers l’étranger (hors zone SEPA) sont également plus touchées.

De son côté, le chèque connaît, depuis trois années consécutives, une hausse des montants fraudés, lesquels ont atteint 450 millions d’euros en 2018, soit une progression annuelle de 52 %. Le vol de chèque en est la principale cause.