Actualités

POSTE CLIENT

La crise fait exploser les retards de paiement des PME

Option Finance - 29 octobre 2020

Selon une étude du cabinet Arc et de l’Ifop, le retard de paiement moyen progresse en 2020, passant de 10 jours en 2019 à 13 jours cette année, mettant ainsi fin à plusieurs années de tendance à la baisse. Cette évolution concerne quasi exclusivement les PME, qui payent désormais leurs fournisseurs avec un retard de 18,6 jours, contre 10,9 jours en 2019. Ces retards dépassent même 20 jours en 2020 pour 53 % d’entre elles, contre 28 % l’an dernier. En parallèle, les retards de paiement constatés par les grandes entreprises restent stables, à moins de 9 jours. Par rapport à l’an dernier, ces dernières ont même réduit leurs retards de paiement vis-à-vis des PME (7,1 jours en 2020, contre 9,2 jours en 2019). Les retards les plus importants concernent les échanges entre PME (20,4 jours).Afin de limiter ces retards, les entreprises souhaiteraient que la loi sur la publication systématique des amendes soit mieux appliquée. Elles proposent de mettre en place une plateforme sur laquelle la déclaration des retards de paiement serait obligatoire. Enfin, 84 % des sociétés interrogées se disent favorables à la création d’une notation «délais de paiement», qui leur permettrait de connaître les comportements de paiement de leurs futurs partenaires commerciaux.