Actualités

Fiscalité des entreprises

La France championne des prélèvements en Europe

30 novembre 2018 - optionfinance.fr

En 2017, malgré une baisse du taux de l’impôt sur les sociétés de 33,3 % à 28 % pour les entreprises réalisant moins de 75 000 euros de bénéfices, la France a pratiqué le taux de prélèvement global moyen sur les entreprises le plus élevé d’Europe, de 60,4 %, révèle la Banque mondiale et PwC dans la dernière édition de leur étude conjointe «Paying Taxes». Loin devant la Belgique (57,7 %), l’Italie (53,1 %) et la Grèce (51,9 %), et bien au-dessus de la moyenne européenne (39,3 %). A l’échelle mondiale, l’Hexagone se classe à la 55e place. Cette mauvaise performance de la France en termes d’attractivité s’explique par la prépondérance de ses prélèvements sociaux qui, quoique en baisse de 51,1 % à 49,7 % en moyenne l’an dernier, ont été les plus élevés, tous pays confondus, sur la période. Point positif, le temps moyen consacré par les entreprises françaises au traitement de leurs obligations fiscales était de 139 heures l’an dernier, soit 22 heures de moins que la moyenne européenne et 98 heures de moins que la moyenne mondiale.