Actualités

Obligations vertes

L’Allemagne inaugure le concept des «twin bonds»

Option Finance - 14 septembre 2020

Un peu moins de quatre ans après la France, l’Allemagne vient d’émettre ses premières obligations vertes. D’un montant de 6,5 milliards d’euros, celles-ci s’étendent sur une maturité de dix ans. Soucieux de se démarquer des autres émetteurs souverains verts, l’Etat allemand a opté pour un concept innovant : celui des «twin bonds». En parallèle de l’émission de green bonds, l’agence qui gère la dette publique a émis un montant équivalent d’obligations conventionnelles, dites «jumelles», dans la mesure où elles affichent les mêmes caractéristiques de montant et de durée. Titres qu’elle a elle-même souscrits. «En opérant de la sorte, l’Allemagne offre la possibilité à un investisseur ayant acheté des titres verts de les échanger contre des titres ordinaires à tout moment, et lui assure donc le même niveau de liquidité dans le marché secondaire que tout autre titre fédéral», informe Hugues Delafon, expert finance durable chez Crédit Agricole CIB, banque conseil de la structuration. L’Allemagne prévoit de reproduire ce mécanisme d’ici la fin de l’année, sur une échéance de cinq ans. En 2021, deux, voire trois souches supplémentaires de «twin bonds» devraient également être créées sur des durées différentes. «L’ambition de l’Allemagne est d’offrir rapidement des souches vertes de référence sur l’ensemble de la courbe de taux», ajoute Hugues Delafon.