Actualités

Bourse

L’AMF lance une réflexion sur le retrait obligatoire

29 mars 2019 - optionfinance.fr

Alors qu’un actionnaire désirant sortir une entreprise de la cote doit aujourd’hui détenir au moins 95 % du capital et des droits de vote, le seuil pourrait évoluer. Dans le cadre de la loi Pacte, toujours en phase d’examen au Parlement, le législateur entend en effet le faire passer à 90 %. Dans ce contexte, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a constitué la semaine dernière un groupe de travail, chargé de réfléchir aux évolutions souhaitables tant en ce qui concerne les modalités précises de retrait (squeeze-out) que l’expertise indépendante. Cette dernière fait actuellement l’objet d’une controverse dans le cas de la procédure de squeeze-out engagée par le groupe Parrot, la société de gestion Moneta AM contestant les conclusions de l’expertise réalisée. Les pistes élaborées par le groupe de travail doivent être communiquées d’ici la fin du premier semestre.