Actualités

Bourse

L’attrition de la cote se poursuit

Option Finance - 02 avril 2021

Quelques jours après le Groupe Bel (capitalisation de près de 3 milliards d’euros), PSB Industries (110 millions d’euros) vient de déposer un projet d’offre publique d’achat simplifiée, censée précéder un retrait de la cote. Alors que 20 sociétés avaient déjà quitté Euronext Paris en 2020 selon EY, contre seulement 8 introductions, le phénomène d’attrition de la cote française se poursuit donc. Une tendance dont s’était émue l’an dernier l’AMF, qui rappelait dans sa cartographie 2020 des marchés et des risques publiée l’été dernier que le nombre d’entreprises cotées à Paris était passé de 818 en 2007 à moins de 680.