Actualités

ENTREPRISES

Le CAC 40 n’est pas épargné par la crise

Option Finance - 29 octobre 2020

Selon une enquête d’EY sur le profil financier du CAC 40, le chiffre d’affaires cumulé des sociétés faisant partie de l’indice a atteint en 2019 son plus haut niveau depuis la création de l’étude en 2006, avec une hausse de 4 % par rapport à 2018. Ce niveau record contraste avec les chiffres du premier semestre 2020. A fin juin, le chiffre d’affaires des groupes du CAC 40 a en effet chuté de 19 % par rapport au premier semestre 2019. Cette baisse atteint même jusqu’à 30 % dans les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire et la situation géopolitique, comme le luxe, le BTP et l’énergie. La marge opérationnelle, déjà en légère diminution en 2019, est passée de 8,1 % au premier semestre 2019 à 7,9 % cette année. De même, au premier semestre 2020, 15 sociétés sont en perte, contre 4 en 2019. En conséquence, pendant cette période, 70 % des sociétés ont réduit leurs investissements par rapport au premier semestre 2019, alors que ceux-ci étaient en augmentation l’an dernier.En parallèle, la valorisation boursière des entreprises, qui avait atteint son plus haut niveau en 2019 depuis la création de l’étude en 2006 (1 856 milliards d’euros), était retombée à 1 559 milliards d’euros en juin, après avoir chuté de plus de 30 % en mars dernier.