Actualités

MOYENS DE PAIEMENT

Le chèque a encore de beaux jours devant lui

13 décembre 2019 - optionfinance.fr

Dans son rapport annuel publié l’été dernier, l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement (Banque de France) révélait que le chèque était devenu l’instrument de règlement le plus fraudé en France en 2018. Alors même que son utilisation tend à décroître (- 11 % en valeur sur un an), il a représenté en montant 43,1 % de la fraude totale, un pourcentage en hausse de 3,1 points sur un an. Ce constat n’empêche toutefois pas les entreprises de rester attachées à ce support, tant pour leurs encaissements que pour leurs propres paiements. Selon une enquête menée par l’Association française des trésoriers d’entreprise (AFTE) auprès de ses membres, il ressort en effet que seuls 14 % d’entre eux n’en émettent pas et qu’aucun refuse d’en recevoir pour se faire payer ou rembourser. Une situation justifiée par plusieurs facteurs, parmi lesquels le fait que de nombreux clients exigent encore de payer par chèque et le fait que certaines administrations obligent encore de régler une facture ou une amende par ce moyen. Dans ce contexte, 54 % des émetteurs de chèques indiquent ne pas avoir pour projet de cesser cette pratique, tandis que cette proportion monte à 68 % en ce qui concerne l’encaissement.