Actualités

Fusions-acquisitions

Le marché mondial s’est contracté au premier semestre

29 juillet 2019 - optionfinance.fr

Le marché mondial des fusions-acquisitions a accusé un recul de 12 % en valeur et de 18 % en volume sur un an entre janvier et juin, signale Allen & Overy dans une récente étude. Malgré ce fléchissement, le montant global des transactions se situe au-dessus des 2 000 milliards de dollars, ce qui confirme la bonne tenue des opérations de croissance externe à l’international, note le cabinet. En outre, estime-t-il, le recul doit être relativisé au regard des événements survenus ces derniers mois, avec la montée des tensions commerciales entre les Etats-Unis, la Chine et l’Europe, les incertitudes autour de la mise en œuvre du Brexit et les perspectives de ralentissement de l’activité mondiale. Comme à l’accoutumée, les Etats-Unis ont très largement dominé le marché sur la période : le pays a réalisé 55 % des opérations recensées et enregistré une progression de 19 % en valeur de son activité. La France, elle aussi, s’est distinguée. L’Hexagone se classe deuxième en matière d’acquisitions transfrontalières, avec 34,5 milliards d’euros de deals réalisés à l’international. Total, Engie et Dassault Systèmes ont réalisé des opérations transfrontalières de respectivement 7,8, 7,6 et 5,8 milliards d’euros.