Actualités

Gouvernance

Les actionnaires séduits par les AG à distance ?

Option Finance - 13 juillet 2020

Les assemblées générales à huis clos qui ont eu lieu ces dernières semaines en raison des mesures sanitaires ont réussi à susciter l’intérêt des actionnaires. Selon les chiffres de l’Hebdo des AG, elles ont en moyenne rassemblé quatre fois plus d’actionnaires que celles en présentiel l’an dernier (3 280 participants en moyenne au sein du CAC 40, contre 777 en 2019). Ces AG à distance n’ont en outre eu que très peu d’impact sur la part de votants, puisque si leur nombre a légèrement diminué au sein des sociétés cotées de petite taille, le quorum est resté stable au sein du SBF 120. 

Certes, les scores sur le say-on-pay ont été très élevés cette année, comme en 2019 (aux alentours de 90 %), et le nombre de résolutions rejetées a diminué au sein du CAC, passant de 5 en 2019 à 3 en 2020. Mais les actionnaires ont également su montrer leur désaccord. Le nombre de résolutions contestées, c’est-à-dire qui ont été approuvées à moins de 80 %, a fortement progressé, passant de 79 en 2019 à 141 cette année au sein du SBF 120, et de 73 à 95 pour les plus petites structures. De même, le nombre de résolutions dissidentes (non approuvées par le conseil) est passé de 8 à 32 au sein du SBF 120. L’étude montre également que les résolutions concernant des augmentations de capital pour la mise en place d’un plan d’actionnariat salarié ont été moins rejetées cette année. De telles opérations pourraient donc avoir lieu à l’automne.