Actualités

Marchés

Les activistes lèvent (un peu) le pied

Option Finance - 16 juillet 2021 - Arnaud Lefebvre

Avec 90 campagnes lancées entre janvier et juin à l’international, les investisseurs activistes ont été moins actifs que lors des précédents premiers semestres, rapporte la dernière étude trimestrielle de Lazard consacrée à cette typologie d’actionnaires. Le nombre d’entreprises cotées ciblées s’est en effet inscrit en recul de 6 % sur un an, et de respectivement 12,6 % et 32,3 % par rapport à 2019 et à 2018. Cette dynamique baissière a été largement entretenue par l’Europe. Alors que les Etats-Unis ont enregistré une légère augmentation des attaques d’activistes durant la première moitié de 2021 (+ 27 %, avec 52 compagnes), celles recensées sur le Vieux Continent ont reculé de 28,5 % (20 campagnes).

D’après la banque d’affaires, les offensives les plus marquantes y ont été initiées par Cevian Capital chez Aviva, par Bluebell et Artisan Partners chez Vivendi et par Elliott chez GSK. Dans la majorité des cas observés en Europe, les activistes ont cherché à influer sur les modalités d’une acquisition (33 %), à entraîner une évolution de la gouvernance de la société (24 %) et/ou à exiger un changement de stratégie (24 %).