Actualités

Communication

Les analystes plus familiers des données RSE

11 décembre 2020

Les analystes apprivoisent de plus en plus les données extra-financières. Certes, ils sont moins nombreux que l’an dernier à affirmer utiliser systématiquement ces données (47 % en 2020, contre 51 % en 2019). Néanmoins, ils sont tout de même 32 % à régulièrement les prendre en compte, contre 23 % en 2019. Seuls 4 % d’entre eux avouent ne les utiliser que rarement, voire jamais, contre 13 % en 2019. Pour cela, ils ont surtout recours aux informations directement en provenance des entreprises, mais ils sont aussi de plus en plus nombreux à faire appel aux agences extra-financières. Pour les analystes interrogés, ces données RSE sont en effet indispensables pour le calcul de la performance à long terme des émetteurs. Certains d’entre eux avouent néanmoins utiliser ces informations avant tout pour répondre aux engagements de leur société de gestion.